Tunisie-Russie: 1,5 million de $ pour la restauration scolaire à travers le programme PAM

16 سبتمبر, 2014 06:00 ص

12 0

Tunisie-Russie: 1,5 million de $ pour la restauration scolaire à travers le programme PAM

La filière restauration dans les écoles sises dans les zones défavorisées existe depuis l’indépendance en Tunisie. Alors qu’au tout début de la Tunisie postindépendance, elle couvrait toutes les écoles primaires, on a fini au fil des années par la restreindre aux classes sociales en situation précaire et aux régions de l’intérieur.

Pour la rendre encore plus performante, les Russes mettent leur savoir-faire et leur expérience datant du début du 20ème siècle au service de la Tunisie. Sous le règne du tsar, on avait implanté des cantines scolaires dans les villages de l’empire russe, les estimant indispensables pour encourager la scolarisation des jeunes.

En ce qui concerne la Tunisie, il s’agirait de mettre en place de nouvelles lois pour une budgétisation plus efficace, de réviser le programme actuel d’alimentation scolaire et de le développer. Mais avant, il faudra faire le point de la situation et surtout mettre le cadre adéquat pour une nutrition saine et salubre visant la préservation de la santé des enfants scolarisés, ce qui est en cours d’achèvement.

Un programme d'alimentation scolaire durable de haute qualité au sein du système national de sécurité sociale, conformément aux normes internationales de qualité des repas scolaires, c’est le but du partenariat tuniso-russe via le PAM.

Le développement de la filière restauration dans les milieux scolaires permettra bien évidemment de créer de nouveaux emplois et pourrait être un frein à l’abandon des études par les enfants issus de familles très pauvres.

Précisons à ce propos que le PAM est la plus grande agence humanitaire œuvrant dans la lutte contre la faim de par le monde. Il traite directement avec les gouvernements pour tout ce qui touche à la restauration scolaire. 72 pays ont adopté ce programme dont bénéficient 100 millions scolarisés.

Le PAM offre aux Etat concernés des lignes de financement pour créer et exécuter leurs propres programmes de repas scolaires. Durant les 45 dernières années, 38 pays ont pris le relais des programmes de repas scolaires du PAM.

Les objectifs du PAM est de lutter contre la faim à court terme, d’améliorer la scolarisation, fréquentation scolaire et réduire le taux de décrochage, d’assurer la fourniture de micronutriments et d’offrir des opportunités au secteur privé.

La Russie veut être de plus en plus présente en Afrique et en Tunisie particulièrement dont la position géostratégique est plus que séduisante.

Le programme de restauration scolaire parrainé par le PAM et financé par la Russie sera exécuté et suivi sur terrain par des ONG tunisiennes, telle que l’Association El Mokhtar dont la mission consiste à améliorer les conditions de scolarité et de santé des jeunes en milieux défavorisés.

Grâce aux efforts de Natacha Koupcha, directrice du projet en Tunisie, une première action aura lieu vendredi 19 septembre dans une école primaire du gouvernorat de Zaghouan en présence de Fathi Jarraya, ministre de l’Education nationale, Alexandre Cheïne, ambassadeur de la Fédération de Russie en Tunisie, Hend Sabry, actrice et ambassadrice du PAM contre la faim depuis janvier 2007, Vladimir Chernigov, président du SIFI et conseiller spécial du ministre russe de l’Agriculture, et Maria Lukyanova.

Simple indication: la communauté russe en Tunisie se monte à 13.000 ressortissants.

مصدر: webmanagercenter.com

إلى صفحة الفئة

Loading...