Nouveau pamphlet de Michel Maffesoli contre l'ordre désuet des choses

15 سبتمبر, 2014 08:56 ص

9 0

Nouveau pamphlet de Michel Maffesoli contre l'ordre désuet des choses

Michel Maffesoli est le sociologue actuel le plus prolifique et le plus original; le regard jubilatoire qu'il porte sur le monde est incomparable, étant particulièrement roboratif.

Il l'est d'autant plus qu'il résume à merveille la situation dans notre pays, permettant d'en comprendre, non seulement les tenants et les aboutissants, mais aussi d'en saisir les ressorts intimes et d'en entrevoir le devenir dans le cadre de la postmodernité dont il est le théoricien le plus éminent.

Il sera d'ailleurs l'hôte de la Tunisie le mois prochain juste à la veille de la sortie mondiale de son nouveau pamphlet contre l'ordre désuet du monde, le 16 octobre, aux éditions du CNRS. Intitulé «L'Ordre du monde. Discours de la méthode postmoderne», l'ouvrage se veut un nouveau réquisitoire contre le rationalisme désuet, l’économicisme triomphant, le progressisme incantatoire et l’inauthenticité de ses formules creuses. Maffesoli y chante, comme à son habitude incomparable, l’infinie tendresse du monde, nous rappelant que le sentiment tragique de la vie s’accorde à l’ordre des choses.

Il sera d'ailleurs l'hôte de la Tunisie le mois prochain juste à la veille de la sortie mondiale de son nouveau pamphlet contre l'ordre désuet du monde, le 16 octobre, aux éditions du CNRS.

Ce nouvel essai est destiné assurément à devenir un classique, comme nombre des maîtres essais sur notre époque postmoderne décrite de manière encore inégalée. Outre la pensée authentique, loin de la bien-pensance habituelle, les écrits de Maffesoli se distinguent, en effet, par leur style flamboyant reconnaissable entre tous.

Or, il est de nouveau au rendez-vous avec ce discours sur la socialité postmoderne et le renouveau du vivre-ensemble, véritables champs-Élysées d'une pensée sociologique qui sait scruter avec acuité et pertinence les vibrations, entendre même l'herbe pousser.

Comme il l'a fait déjà avec son précédent ouvrage qui a été un succès phénoménal (les Nouveaux Bien-pensants, dont Leaders a publié les bonnes feuilles), Michel Mffesoli insiste ici sur l’opposition entre la puissance horizontale secrétée par la sagesse populaire et la rigidité du pouvoir vertical, venant de Dieu ou des idoles philosophiques. Il montre surtout que la figure emblématique de Dionysos, sa divinité fétiche, est devenue la préoccupation obsédante de la postmodernité en gestation. Cette irruption de la passion contamine le politique, se diffractant dans tous les affoulements sociaux, créant une atmosphère mentale à dominante émotionnelle. C’est, en somme, sur de tels fondements que repose le paradigme contemporain. Et c'est aussi vrai en Occident qu'en Orient et dans la Tunisie actuelle.

Comme il l'a fait déjà avec son précédent ouvrage qui a été un succès phénoménal (les Nouveaux Bien-pensants, dont Leaders a publié les bonnes feuilles), Michel Mffesoli insiste ici sur l’opposition entre la puissance horizontale secrétée par la sagesse populaire et la rigidité du pouvoir vertical, venant de Dieu ou des idoles philosophiques.

Incontestablement, ce livre constituera un antidote philosophique au pessimisme ambiant des élites en général et des nôtres en particulier qui ne savent pas se couper du paradigme occidental saturé. Aussi, Leaders magazine en publiera en exclusivité mondiale les bonnes feuilles dans le numéro du mois d’octobre prochain.

مصدر: leaders.com.tn

إلى صفحة الفئة

Loading...