Le chef du gouvernement élève le niveau d’alerte

17 سبتمبر, 2014 05:15 م

10 0

Le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, a décidé d’élever le niveau d’alerte sur le territoire tunisien , particulièrement dans les zones frontalières, et de recourir à l’intervention de l’armée dans les zones urbaines si nécessaire.

Suite à la réunion de la cellule de crise en présence du ministre de l’Intérieur, de la Défense et de hauts cadres sécuritaire, le chef du gouvernement a ordonné d’accroitre le niveau de vigilance pour la protection des frontières, la lutte contre le trafic d’armes et l’infiltration des groupes terroristes.

Ces décisions font suite à l’arrestation de Mohamed Kamel Gharbi, élément terroriste en lien avec le dénommé Khaled Chaib alias Lokman Abou Sakher, planifiant des actes terroristes en Tunisie.

Le ministre de l’Intérieur a fait état récemment de menaces terroristes sérieuses pesant sur le processus électoral. Les élections législatives et présidentielles en Tunisie sont prévues respectivement pour le 26 octobre et le 23 novembre.

Parallèlement, les unités de l’armée et de la garde nationales ont réussi aujourd’hui à neutraliser trois éléments terroristes dont deux seraient de nationalité étrangère.

مصدر: tunisienumerique.com

إلى صفحة الفئة

Loading...