La Presse de Tunisie - les-sfaxiens-souverains

16 سبتمبر, 2014 03:21 م

57 0

Stade Lahouar. ESHS-CSS : 1-2 (mi-temps 1-0 pour le CSS). Huis clos. Pelouse en mauvais état. Temps chaud. Arbitrage de Hichem Barkallah. Buts marqués pour l’ESHS par Hmani (60’) et pour le CSS par Boulaâbi (25’) et Salhi (86’)

CSS : Kasraoui, Boulaâbi, Maâloul, Abbes, Brahima, Chellouf, Moncer, Kouame, Sassi, Khenissi, Ben Youssef (Salhi)

Logique vainqueur de l’ES Hammam-Sousse, le Club Sportif Sfaxien revient à un point du leader étoilé. Le défenseur Boulaâbi et Salhi ont marqué pour un CSS qui enchaîne les bonnes performances en attendant son match à rejouer face au SG prévu mercredi prochain. Cela a permis à l’équipe sfaxienne de réaliser une bien belle opération en s’imposant à Hammam-Sousse face à une équipe locale encore sous le choc de sa large défaite de la semaine dernière face au CSHL (3-1).

Le CSS tient la grande forme. D’entrée, les Sfaxiens ont dominé leurs adversaires, en optant pour un pressing constant sur le porteur de la balle. Cette stratégie a bloqué les manœuvres de l’ESHS qui n’a pas eu les ressources technico-tactiques pour faire face au trio Moncer, Sassi et Aloulou, ce trio a alimenté ses attaquants, qui ont réussi à dominer l’arrière-garde locale.

Enervés par leur impuissance, les joueurs ont multiplié les coups francs. En effet, après une intervention de Kaouam sur Kouame (23’) dans la surface de réparation, Moncer tire le corner à la perfection qui trouve la tête de Boulaâbi (25’) pour ouvrir le score pour son équipe. Soulignons au passage que Boulaâbi a marqué son premier but de la saison.

Après ce but, le CSS a voulu tuer le match, mais les incursions de Khenissi et Ben Youssef (perdu sur le côté droit) ont manqué d’efficacité face aux prouesses du gardien Ayari.

Après la reprise, l’ESHS accentue la cadence pour égaliser avec l’incorporation de Ben Belgacem. Ce dernier a réussi à imposer un rythme pour aider son équipe à jouer mieux et à inquiéter l’arrière-garde sfaxienne.

Après une tentative de Khenissi (58’), contrée par Ayari, Kaouam mène un contre-attaque et sert Soltani, ce dernier tire deux fois sur le gardien, mais Hmani surgit pour égaliser (60’). Ce but a permis à Krol d’opter pour un changement qui s’avèra déterminant pour le sort du match.

مصدر: lapresse.tn

إلى صفحة الفئة

Loading...