L'UGTT contre la production privée des énergies renouvelables en Tunisie

16 سبتمبر, 2014 08:25 ص

14 0

Au cours d'une rencontre avec les journalistes, organisée lundi 15 septembre au siège de l'Union régionale du travail (URT) de Sfax, Sassi Ben Dhiaf, membre de la Fédération générale de l'électricité et du gaz à l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), considère que la "cession de la production des énergies renouvelables à l'investisseur étranger est un grave précédent".

Il a expliqué que cette opération augure une augmentation sur la facture de consommation de l'électricité et du gaz et, par conséquent, la dégradation du pouvoir d'achat du citoyen, de même qu'elle ouvre une porte à l'épuisement des devises.

Dans ces conditions, le responsable syndical a souligné qu'une grève, les 17 et 18 septembre 2014, sera menée "pour défendre l'indépendance du pays et l'intérêt du peuple, mais elle n'aura pas de retombées négatives sur les intérêts des citoyens".

M. Ben Dhiaf, toute en excluant toute crise dans le secteur de l'énergie en Tunisie, pense cependant qu'il est menacé par sa cession et sa marginalisation, sous prétexte de la hausse du coût des énergies renouvelables", soulignant que "la défense de l'appartenance de la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG) au secteur public n'est pas la responsabilité des professionnels du secteur, seulement, mais celle de toutes les composantes de la société civile et des représentants du peuple".

مصدر: webmanagercenter.com

إلى صفحة الفئة

Loading...