L?-essaimage scientifique pour la création d?-entreprises à haute valeur ajoutée en Tunisie

02 سبتمبر, 2014 10:41 ص

9 0

Dans le cadre du Programme d’Appui au Système de Recherche et de l’Innovation (PASRI) financé par l’Union Européenne (UE) et mis en œuvre par la GIZ, Coopération Allemande au Développement, des actions de grande envergure ont été mises en place au niveau national afin de promouvoir le transfert de technologie et de savoir.

Etant donné que la création d’entreprise à partir des résultats de la recherche scientifique joue de plus en plus un rôle décisif dans la compétitivité des pays, et que la commercialisation des connaissances et des techniques provenant d’unités de recherches est le vecteur de leur valorisation économique, une importance a été allouée à ce mécanisme dans le cadre de la coopération déléguée avec l’UE. Connu le plus sous la nomination « essaimage scientifique », un module de formation a été planifié en octobre prochain au profit d’acteurs de transfert de technologie à ce sujet pour une meilleure sensibilisation sur ce concept et donc une meilleure exploitation. Il sera assuré par des experts tunisiens et étrangers.

« Ce module couronnera un cycle de formation-action en transfert de savoir et de technologie constitué de huit modules et a pour objectifs principaux de présenter les différentes étapes de création d'une entreprise à partir de résultats de recherche (développement d'un business plan, etc.), ainsi que les mécanismes de soutien (incubateur, coaching, financement) disponibles au niveau national. Un coaching individuel sera également mis à disposition des intéressés à l’issu de ce module » déclare Fatma M’Selmi, Experte au Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat et à l’Innovation (PAEI).

Il est à noter que de nombreux pays se sont efforcés de favoriser la création d’entreprises à partir de résultats de recherche en créant des ‘’incubateurs d’entreprises’’ et des parcs scientifiques pour créer les conditions favorables à ce processus, mais qu’en est-il en Tunisie ?

Selon une étude menée en 2012 sous l’égide de la GIZ-PAEI, en partenariat avec le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, un état des lieux de l’essaimage scientifique en Tunisie a été décelé*.

En mettant en œuvre l’accès au savoir, l’accès au marché et l’accès au financement, il contribue à une diversification économique, au transfert du savoir-faire, à la reconversion de l’emploi et au développement social.

مصدر: tunivisions.net

إلى صفحة الفئة

Loading...