Environnement: Vers une opération "Djerba propre"

16 سبتمبر, 2014 02:02 م

10 0

Le démarrage d'une opération rapide de nettoyage de l'île de Djerba avec le concours des différentes parties concernées, ce sont là des mesures urgentes décidées, lors d'une réunion de travail, tenue lundi 15 septembre à Tunis, sur la crise environnementale qui sévit sur 'île de Djerba (gouvernorat de Médenine).

Les participants à cette réunion, consacrée à l'examen de la situation actuelle de l'île et l'étude des solutions urgentes les plus appropriés aux problèmes des déchets, ont, par ailleurs, décidé d'exploiter partiellement le site de "Nafatia" en attendant le parachèvement de l'étude d'impact sur l'environnement relative à ce site et ce, dans un délai ne dépassant pas trois mois, selon un communiqué, publié lundi, par le secrétariat d'Etat au développement durable.

Il s'agit, également, d'ouvrir les trois centres de transformation (Ajim, Midoun et Houmt souk), pour faciliter les opérations de collecte et de transport des déchets en plus de l'ouverture de la décharge provisoire de Melitta afin de résorber une partie des déchets.

Les autres mesures d'accompagnement ont trait à la réalisation des opérations de tri sélectionné et du compostage à travers les unités touristiques, les associations et les entreprises économiques de l'île de Djerba.

Ces opérations seront effectuées conjointement avec les trois municipalités précitées (Ajim, Midoun et Houmt sOUK), avec l'appui de l'agence nationale de gestion des déchets (ANGED) et la direction générale des collectivités locales ainsi qu'avec le programme de l'Union européenne (UE) pour le renforcement de la société civile, selon le même communiqué.

Un appel a, par ailleurs, été lancé en vue de la création de la cellule de veille environnementale à l'île de Djerba. Des décisions à moyen terme ont également été prises lors de la réunion. Elles consistent en le parachèvement des études relatives à la valorisation des déchets en tant que solution pour tout le gouvernorat de Médenine et devant être appliquée à partir de fin 2016.

Un exposé a été présenté sur les interventions des structures de la direction générale des collectivités publiques locales et de l'ANGED en concrétisation de la feuille de route adoptée par le gouvernement le 26 juillet 2014.

Ces interventions concernent essentiellement la fourniture du matériel et des équipements visant à aider la municipalité de Houmt Souk à surmonter les problèmes de collecte et de transfert des déchets. Il s'agit, également, d'entamer les études exécutives du projet de valorisation des déchets et de parapher l'accord avec l'UE relatif au programme de soutien à la société civile.

Le programme vise à concrétiser des initiatives axées sur la valorisation, le tri et le compostage des déchets, outre la sensibilisation. Un plan de communication destiné à maîtriser davantage les opérations de collecte et de transport sera mis en place, outre l'encouragement du compostage individuel et la gestion des déchets des hôpitaux et des structures de santé de la région.

Le communiqué précise que les secrétaires d'Etat au développement durable et aux affaires régionales et locales ainsi que le gouverneur de Médenine seront chargés d'examiner ces suggestions avec les parties concernées afin de les concrétiser dans les plus brefs délais.

A rappeler que la ville de Houmt Souk a connu, dans la nuit du dimanche à lundi, une vague de mouvements de protestation populaire, en raison de la dégradation de la situation écologique, menaçant la santé de l'Homme et la sécurité de l'environnement.

Ont participé à la réunion la ministre du tourisme, le ministre chargé de la sécurité, les secrétaires d'Etat chargés des affaires régionales et locales et au développement durable ainsi que le gouverneur de Médenine et un représentant de la fédération tunisienne de l'hôtellerie (FTH) à Djerba/Zarzis.

مصدر: webmanagercenter.com

إلى صفحة الفئة

Loading...